Accueil Plan halieutis 2020

PLAN HALIEUTIS 2020

 

Le Plan Halieutis a été lancé le 29 septembre 2009 sous la présidence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. L’objectif principal de cette stratégie est de préserver les ressources halieutiques et l’écosystème marin en vue de renforcer la position du Maroc parmi les pays fournisseurs du marché mondial en produits de qualité.

Le plan vise à tripler le PIB halieutique et à augmenter la consommation de poisson au Maroc pour atteindre 16 kg/ habitant/an en 2020 contre 10 kg actuellement. Aussi, 16 projets structurants sont prévus dans les filières de transformation et de valorisation des produits de la mer. Le Royaume sera doté de trois nouveaux pôles de compétitivité (Tanger, Agadir, Laâyoune-Dakhla) ce qui nécessitera un investissement de 9 milliards de DH.

Objectifs à l’horizon 2020 :

PIB du secteur                    21, 9 milliards de DH

Consommation locale          16kg/hab/an

Emploi direct à terre          115 000 emplois

Production nationale           1,660 millions de tonnes

Exportations                       3,1 milliards de $

Durabilité de la ressource    95% des espèces gérées durablement

16 PROJETS STRATEGIQUES :

A. Pour une durabilité de la ressource :

  • 1. Renforcer et partager la connaissance scientifique ;
  • 2. Aménager les pêcheries sur la base de quotas
  • 3. Adapter et moderniser l’effort de pêche ;
  • 4. Faire de l’aquaculture un moteur de croissance majeure

B. Pour un secteur performant :
  1. 5.         Dédier des espaces portuaires à la pêche et en assurer une gestion efficace ;
  2. 6.          Renforcer l’attractivité des halles à marée
  3. 7.          Structurer et dynamiser le marché intérieur autour des marchés de gros et de détail ;
  4. 8.          Développer les infrastructures et équipement de débarquement.

C. Pour un secteur plus compétitif :

  1. 9.         Appuyer l’orientation des industriels sur les marchés porteurs ;
  2. 10.       Faciliter l’accès des industriels aux matières premières ;
  3. 11.       Créer 3 pôles de compétitivité au Nord, au Centre et au Sud du Royaume.
D. Des actions transversales :
  1. 12.        Assurer un contrôle effectif et une traçabilité tout le long de la chaîne de valeur ;
  2. 13.        Clarifier et compléter le dispositif juridique ;
  3. 14.        Renforcer les compétences et améliorer l’attractivité des métiers ;
  4. 15.         Mettre en place une gouvernance publique forte pour moderniser le secteur ;
  1. 16.        Organiser la représentation professionnelle et encourager une inter profession.
Afin de concrétiser ces 16 projets structurants, 5 outils-clé ont été mis en place :
  1. Le Comité National de la pêche (GOUVERNANCE) ;
  2. Le Fond pour l’Ajustement et la Modernisation de l’Effort de Pêche (FINANCEMENT) ;
  3. L’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (PROMOTION ET DEVELOPPEMENT) ;
  4. Le Centre de Valorisation des Produits de la Mer (VEILLE TECHNOLOGIQUE) ;
  5. L’Observatoire de l’Emploi du Secteur Halieutique (GESTION PROACTIVE).

(Source : Ministère de l’agriculture et de la pêche maritime,

Département de le pêche maritime)

 
Réalisé par : Marit