Au cours de ces dernières années, le secteur de l’immobilier a connu un essor considérable, tant au niveau national qu’à celui de la région de RSZZ. De nombreux chantiers ont été lancés, avec un objectif majeur : résorber le déficit en logements dont souffre l’ensemble des régions du royaume. Les projets lancés ou réalisés visent également à améliorer les conditions de vie des habitants.

Cette dynamique, qui a permis l’achèvement de 843.000 unités sur les 1.200.000 qui avaient été lancés en 2003, devrait se poursuivre au cours des prochaines années, en raison notamment de l’importance de la demande de logements émanant des ménages marocains, de l’offre soutenue générée par les pouvoirs publics à travers la création de nouvelles zones urbaines et le lancement de nombreux programmes de construction de logements sociaux.

PRINCIPAUX AGREGATS DU SECTEUR SONT :

  • La Valeur Ajoutée du secteur BTP a atteint 44 Milliards de DH en 2009, après avoir enregistré un accroissement de 71% entre 2002 et 2008 ;

  • L’Investissement drainé en 2009 est de 126,7 Milliards de DH, représentant ainsi plus de la moitié (50,64%) des investissements globaux de l’économie nationale ;

  • L’Emploi dans le secteur représente 11% de la population active occupée âgée de 15 ans et plus, puisque les BTP ont employé, en 2009, près de 966.000 personnes ;

  • La production de l’habitat en milieu urbain :

    • en 2008, 241.300 logements ont été achevés, dont 129.000, soit 54%, sont des logements sociaux ;
    • le nombre de nouvelles unités mises en chantier en 2008 a atteint 360.000 dont 213.000 unités sociales. En 2009, ce chiffre a atteint 360.627 dont 156.606 unités sociales.
  • Les ventes de ciment se sont positionnées à 14,52 millions de tonnes en 2009, marquant ainsi une hausse de 3,36% par rapport à l’année 2008 ; cette amélioration s’explique par la poursuite des réalisations des chantiers de grande envergure, tant dans le domaine de la construction que dans celui des infrastructures portuaires, aéroportuaires ou touristiques ;

  • Les ventes d’acier ont également connu une évolution positive, s’accroissant de 8% entre les deux années;

  • Les crédits à l’immobilier ont atteint 175,1 Milliards de DH à fin février 2010, enregistrant ainsi un accroissement de 12,9% par rapport à février 2009 ;

  • Les Investissements Directs Etrangers à l’Immobilier (IDEI) se sont chiffrés à 5,86 Milliards de DH en 2009 ;

    (Source: Statistiques Mars 2010 – Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace)

La population de la région RSZZ bénéficie d’une offre diversifiée et de qualité en matière d’habitat ;

Soulignons à cet égard qu’en 2004 plus de la moitié de la population de la région (55,9%) habitait dans le type de logement appelé « maison marocaine », 15,2% en appartements et près de 4% en villas. « Etre propriétaire de son logement » est le souhait de tout citoyen marocain ; dans la région de RSZZ, 59% des habitants ont réalisé ce vœu, profitant des belles opportunités qui se sont présentées à travers les projets immobiliers initiés dans la région, qui érigent désormais les cités en espaces de vie respectueux de la convivialité et de la dignité, mais également soucieux de la préservation de l’environnement, du renforcement du transport urbain et de la qualité des services sociaux.

Accéder à la propriété est un phénomène qui ne peut que s’accroître dans l’avenir, sous l’effet de la poussée démographique mais aussi de l’amélioration du niveau de vie des ménages, comme en attestent le PIB /tête de la région qui a atteint 33.439 DH en 2007 (contre 19.982 DH pour la moyenne nationale) et la dépense de consommation finale des ménages qui était de 15.976 DH /tête, dépassant la moyenne nationale qui s’établit à 11.673 DH. (Source : étude HCP : Comptes régionaux, Mars 2010).

Autorisations de construire délivrées dans les communes urbaines de la région RSZZ selon la catégorie de construction pour l’année 2008

Prix du m² couvert des constructions nouvelles dans la région En DH/m² pour l’année 2008

 
Réalisé par : Marit