Forte de ce dynamisme, la région présente un attrait indéniable pour les investisseurs ainsi que pour leurs collaborateurs, dans un cadre de vie confortable et moderne, alliant authenticité et modernité.

Authenticité à travers son riche patrimoine historique, dont on peut citer les nombreux sites et monuments qui ont jalonné son histoire, à l’exemple de la Kasbah des Oudayas, construite au douzième siècle par les Almohades et qui a accueilli par la suite les Andalous  chassés d’Espagne, qui l’ont marqué de l'influence Andalouse ou encore le Chellah, la nécropole mérinide construite au XIII ème siècle, détruite en partie par un tremblement de terre en 1755, et qui fait partie désormais des sites classés et protégés du Royaume.

Citons également le fleuve Bouregreg auquel les villes de Rabat et de Salé doivent leur naissance, il y a plus de vingt siècles et qui fait l’objet actuellement d’une réhabilitation remarquable, à travers la réalisation d’une marina, de quais et d’embarcadères favorisant les promenades.

La Tour Hassan, mosquée inachevée, longtemps ignorée, mais désormais réhabilitée, est devenue la figure emblématique de Rabat et la fierté de ses habitants.
Le choix de l'édification du Mausolée Mohamed V à ses pieds est hautement symbolique de l'intérêt que portent les Marocains à ce monument.

Citons également parmi les richesses touristiques millénaires de la région les médinas de Salé et de Rabat, les différentes portes et murailles almohades et mérinides qui cernent les deux villes (Bab Al Had, Bab Rouah, Bab Al Alou, Bab El Mrissa, …) mais aussi la médersa de Salé, avec son auvent en cèdre sculpté d’une grande finesse, qui vient d’être entièrement restaurée.

Par ailleurs, la multitude d’établissements et d’événements culturels font de Rabat et sa région  une véritable capitale culturelle. Citons à titre d’exemples :

 

  • le Théâtre Mohamed V,
  • la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc récemment inaugurée,
  • la Villa des Arts de Rabat, véritable lieu de savoir et de loisirs,
  • les 14 Bibliothèques qui essaiment à travers le territoire,
  • le musée ethnographique des Oudayas,
  • le musée archéologique de Rabat,
  • le musée Belghazi de Salé,
  • 7 centres culturels  et divers centres relevant des ambassades des pays étrangers,
  • 5 conservatoires de musique et de danse,
  • 41 galeries et salles d’exposition et de conférences

 

sans oublier les ouvrages en cours de réalisation, tels que le Musée des Arts Contemporains, le Conservatoire National de Musique et de Danse, la Cité des Arts et Métiers sur les berges de Salé, etc…qui viendront enrichir le paysage culturel de Rabat.

Modernité par les divers lieux de sport, détente et loisirs.

En effet, coté sports et loisirs, Rabat et sa région offrent une multitude de clubs de sport et de détente de grande qualité, que ce soit des clubs de tennis, de sports nautiques, d’équitation, un bowling, une patinoire mais également des centres de remise en forme, des spa, etc ;

Par ailleurs, le Golf Dar Essalam, golf mondialement connu,  composé de 3 parcours et s’étendant sur 440 hectares  qui attire chaque année les plus grands golfeurs du monde, lors du prestigieux Trophée Hassan II de Golf.

Pour d’agréables moments de détente et de promenade, la région offre au visiteur de nombreux espaces verts, tels le parc du Triangle de Vue, le Belvédère et le Jardin d’Essais ou encore la forêt d’eucalyptus à Rabat, sans oublier les magnifiques jardins du Chellah et le jardin andalou des Oudayas.

Le visiteur pourra également découvrir l’univers botanique, lors d’une visite aux Jardins Exotiques de Bouknadel ; il pourra bientôt découvrir la biodiversité de la savane africaine, de la montagne marocaine, de la forêt tropicale, du désert et des marécages à travers la reconstitution des habitats naturels  de 870 animaux, tel que projeté dans le nouveau Parc Zoologique qui ouvrira ses portes à Rabat début 2011.

Rabat et sa région, ce sont aussi des spectacles vivants, des festivals, des fêtes et moussems qui permettent à chacun de se cultiver et de se distraire selon ses envies. Ces manifestations sont exprimées par des danses, des fantasias et des chants, mais sont également de formidables foires commerciales. On peut citer à titre d’exemple : moussem de Sidi Brahim Boulaajoul, moussem de Rommani, moussem de Chraga, le Cortège des Cièrges de Salé, etc..

En outre,  antique terre d’accueil et de rencontres, la région de RSZZ propose des manifestations originales, à vocation nationale ou internationale, mélangeant les genres et laissant la porte ouverte aux influences extérieures.

Tel est le cas du Festival Mawazine, événement phare de la ville de Rabat depuis 9 ans maintenant, du Festival de Rabat qui fêtera en 2010  sa douzième édition, le Festival du Film de Salé, le Festival de Jazz des Oudayas, la Semaine Touristique et Culturelle de Khémisset, etc…

Quant au touriste, local ou étranger, il trouvera un hébergement haut de gamme, à travers les 44 hôtels classés dans la région ou les multiples maisons d’hôtes, authentiques havres de paix et de fraîcheur dans les médinas de Rabat et de Salé ; de même qu’il pourra se restaurer dans les 80 restaurants classés, offrant un large éventail de spécialités nationales et étrangères.

Enfin, le visiteur pourra achever son parcours de la région, par une promenade et du shopping dans les 65 espaces commerciaux et galeries marchandes, qui proposent 74 franchises réparties en 552 points de vente.

En définitive, il est clair qu’à travers les grands projets initiés, la capitale du Royaume va vivre une véritable mutation, qui engendrera une nouvelle dynamique tant au niveau des déplacements urbains qu’au niveau de la mise à niveau des infrastructures.

A ce titre, un  grand projet de mise à niveau du transport urbain a d’ores et déjà été entamé, à travers deux composantes complémentaires: l’autobus et le tramway, qui permettent à eux deux de développer un système de transport collectif adapté, alliant confort, fiabilité et écologie.

 
Réalisé par : Marit