L’hôtellerie

Précisons tout d’abord que sur le plan réglementaire, le secteur de l'hôtellerie au Maroc est régi par la Loi 61-00 portant statut des établissements touristiques et le Décret d'application de ladite loi promulgués en 2002 et les nouvelles normes de classement promulguées en 2003.

 

1-Répartition des établissements touristiques classés au niveau de la région de RSZZ:

 

Préfecture

 

Catégorie

 

Nombre

 

 

 

Rabat

Hôtel 1*

4

Hôtel 2*

4

Hôtel 3*

13

Hôtel 4*

9

Hôtel 5*

4

Maisons d’hôtes

8

Total Rabat

 

42

Salé

Hôtel 4*

2

Total Salé

 

2

 

 

Skhirat-Témara

Hôtel Luxe

1

Hôtel 4*

1

Hôtel 2*

3

Hôtel Club 3ème Cat.

1

Maisons d’hôtes

2

Total Skhirat-Témara

 

 

8

 

 

Khémisset

Hôtel 3*

1

Hôtel 2*

2

Hôtel Club

1

Gîte d’étape

1

Total Khémisset

 

5

Total R.S.Z.Z.

 

 

57

 

2- Nombre d’établissements classés :

  • Nombre d’établissements classés au niveau national : 2521
  • Nombre d’établissements classés au niveau de R.S.Z.Z. :57
  • Part des établissements classés à l’échelon national : 2,5%.

3-Nombre de lits :

  • Nombre de lits au niveau national : 194 025 lits.
  • Nombre de lits au niveau de la R.S.Z.Z :5321 lits.

4-Nombre d’arrivées :

  • Arrivées  enregistrées à Rabat durant le premier semestre 2013 :  157 389 arrivées.
  • Nombre d’étrangers (Non résidents) : 94 111.
  • Pourcentage des étrangers : 60%.

5- Taux d’occupation :

  • Taux d’occupation réalisé à Rabat durant le premier semestre 2013 : 57%.
  • Taux d’occupation national durant le premier semestre 2013 : 43% .
  • Taux d’occupation réalisé à Rabat en 2012 :53%.

Source : Délégation Régionale du Tourisme

En définitive, les excellents résultats réalisés par la région RSZZ depuis quelques années la place actuellement au 6ème rang des destinations touristiques du Maroc.

La réalisation de plusieurs grands projets, dont l'aménagement des rives du Bouregreg, l’aménagement de la Corniche de Rabat et celui de la Plage des Nations à Bouknadel, et le développement de nouveaux sites touristiques, y compris ceux qui voient le jour dans le monde rural (station touristique de Dayt Roumi), projettent la capitale et sa région dans une vision touristique d'envergure.

Consulter le système de classement
Consulter la procédure de classement
Consulter les normes de classement
Contacter la Délégation Régionale du Tourisme
Source : Ministère du Tourisme

La restauration

Célébrée et réputée dans le monde entier, la gastronomie marocaine, qui s'est enrichie au fil des siècles d'influences multiples, est considérée comme un moyen incontestable de promotion de la destination Maroc. Compte tenu de leur caractère touristique, les restaurants sont également régis par la loi 61-00 et  sont classés en « fourchettes » en quatre catégories distinctes :
  • Luxe
  • 3 fourchettes
  • 2 fourchettes
  • 1 fourchette.
On dénombrait, au premier semestre 2013, 82 restaurants classés dans la région RSZZ, totalisant environ 8.195 couverts, offrant un large éventail de spécialités nationales et étrangères. (source : Délégation Régionale du Tourisme)

Consulter le système de classement
Consulter la procédure de classement
Consulter les normes de classement
Contacter la Délégation Régionale du Tourisme
Source : Ministère du Tourisme

Les agences de voyages

Compte tenu du développement récent du secteur touristique et de la place privilégiée qu’il occupe dans l’économie régionale, on a assisté ces dernières années à une augmentation en termes de créations d’agences de voyages.

De nombreux efforts ont été entrepris par le Département de tutelle, afin d'organiser et de réglementer la profession d'agent de voyages, en particulier à travers la mise en application de la Loi n°31-96 du 12 février 1997, portant statut des agences de voyages.

Toute ouverture d’une agence de voyages au Maroc est tributaire de l’obtention d’un agrément du Ministère du Tourisme. Ces agréments sont délivrés après avis d’une commission dite Comité Technique Consultatif des Agences de Voyages (CTCAV) en deux phases :

  • 1ère phase, la licence provisoire : délivrée pour une durée d’un an ;
  • 2ème phase, la licence définitive : délivrée dans un délai d’un an après l’octroi de la licence provisoire.

De même, tout changement touchant aux éléments constitutifs du dossier de création d’une agence de voyages est soumis à une approbation du Ministère du Tourisme. Il s’agit des cas suivants :

  • La décision d’ouverture d’une succursale ;
  • La décision de transfert du siège de l’agence de voyages ;
  • La décision de changement de la dénomination de l’agence de voyages ;
  • La décision de changement du directeur de l’agence de voyages ;
  • La décision de fermeture d’une agence de voyages.

Par ailleurs, les changements intervenus au niveau du mode de comportement de la demande nationale, qui commence, de plus en plus, à faire appel aux services offerts par les agences de voyages, ne pourront que se poursuivre dans l’avenir.

La région de RSZZ compte 105 agences de voyages, dont la très grande majorité implantée à Rabat.

Signalons enfin que dans le cadre d’un mémorandum d’entente signé en 2006 entre le Maroc et la Chine, il existe une liste d’agences marocaines de voyages accréditées pour l’organisation de séjours et voyages dans ce pays.

Consulter les procédures d'agrément
Source : Ministère du Tourisme

Les guides touristiques

La Loi n°05-12 réglemente la profession de guide de tourisme.

Le nombre de guides exerçant au Maroc est de 2763 guides agrées affectés dans les différentes régions du Royaume.

La loi distingue entre deux catégories de guides :

  • Guide des villes et des circuits touristiques ;

  • Guide des espaces naturels.

La réforme du métier de guide rend obligatoire le suivi d’une formation initiale spécifique aux métiers du guidage pour l’accès à la profession ainsi qu’une formation continue pour l’ensemble des guides en exercice.

Consulter la liste des guides touristiques
Source : Ministère du Tourisme

Le transport touristique

L'activité du Transport Touristique est régie par un cahier des charges qui prend plusieurs textes comme base juridique :

  • Dahir n°1.63.260 du 24 joumada II 1383 (12 novembre 1963) relatif aux transports par véhicules automobiles sur route ;
  • Loi 52.05 portant code de la route et les textes pris pour son application;
  • Décret n° 2-63-363 du 17 rajeb 1383 (4 décembre 1963) relatif à la coordination des transports ferroviaires et routiers notamment l’alinéa 4 de son article premier ;
  • Décret n° 2-63-364 du 17 rajeb 1383 (4 décembre 1963) relatif à l’agrément des entrepreneurs de services publics de transports par véhicules automobiles et à l’autorisation des véhicules affectés à ces transports ;
  • Arrêté du Ministre des Travaux Publics et des Communications n° 50-73 du 20 hija 1392 (25 janvier 1973) fixant les conditions d’aménagement des véhicules affectés à des transports occasionnels touristiques tel qu’il a été modifié et complété.

 

Le cahier des charges relatif à l’exercice de l’activité de transport touristique routier fixe :

  • Les conditions d’accès à l’exercice de l’activité : (validité des agréments et les droits conférés,  caractérisation des véhicules, standards minima (local, parc minimal,) dispositions en matière d’assurances) ;

  • Les conditions d’exercice de l’activité : (entretien des véhicules, déclaration à la CNSS/AMO du  personnel, rapport d’activité annuel ...) ;

  • Contrôles et sanctions .


Plus d'informations sur la procédure d'agrément de TTR
Source : Ministère du Tourisme

Accéder à l'annuaire des textes juridiques


La formation

La formation en hôtellerie et tourisme a débuté au Maroc par la création du premier établissement de formation en 1950, à savoir l’«Ecole Hôtelière de Rabat».

Les besoins en formation sont assurés par le secteur public à travers le Ministère du Tourisme et l’OFPPT et les universités ainsi quelques établissements privés.

En ce qui concerne la formation professionnelle, il existe plusieurs centres de formation publics et privés:

  • 16 centres de formation à Rabat, dont un centre opéré par le Département du Tourisme, 3 opérés par l’OFPPT, et 12 opérés par le secteur privé;

  • 9 Centres de formation à Salé, dont un centre opéré par le Département du Tourisme, 2 opérés par l’OFPPT, et 6 opérés par le secteur privé ;

  • 4 Centres de formation à Skhirat-Temara, dont un opéré par l’OFPPT, et 3 opérés par le secteur privé;

  • 3 Centres de formation à Khemisset, dont un opéré par l’OFPPT, et 2 opérés par le secteur privé.

L’objectif pour la Région de Rabat Salé Zemmour Zaër étant de former environ 4740 lauréats à l’horizon 2020.


 
Réalisé par : Marit