Les filières de production végétale retenues dans le Plan Agricole Régional sont :

  • Les céréales : Principale production de la région, les céréales occupent une importante superficie cultivée dans la région (62%) et participent à hauteur de 38% à la valeur ajoutée et procurent 41% de la totalité de l’emploi créé, avec plus de 2.197.000 jours de travail/an;
  • Les légumineuses alimentaires;
  • Les cultures maraîchères :  Les cultures maraîchères occupent 13.100 ha principalement autour de Témara-Skhirat et participent pour 23% à la valeur ajoutée et 20% à l’emploi créé. L'utilisation de cultures modernes et des techniques culturales nouvelles a permis d'avoir de bons rendements, surtout avec la pratique des cultures sous serres;
  • les raisins de table;
  • l'arboriculture fruitière (olivier);
  • les plantes aromatiques et médicinales, l'arganier, le caroubier et les cultures oléagineuses.
De même que la diversification fruitière, entreprise ces dernières années dans la région, a favorisé l'entrée de l'avocat, de l'ananas, de la banane, de la fraise, des goyaves, des annoniers et d'autres variétés, sans oublier les cultures biologiques ou « bio » qui commencent à faire leur apparition sur les étals.


Pour la production animale, les filières retenues sont :

  • le lait;
  • les viandes rouges;
  • l'aviculture;
  • l'apiculture.

Le cheptel total de la région compte plus de 1.160.000 têtes, dont une majorité d’ovins.

Cette activité a également connu une diversification durant ces dernières années, par une introduction audacieuse de l'élevage d'autruches au niveau de Bouknadel et de l’élevage de gazelles à Skhirat.


La production de la filière animale est dominée par les viandes rouges qui représentent 33% du chiffre d’affaires global et 44% de l’emploi total créé ; les viandes blanches viennent en seconde position, avec 32% du chiffre d’affaires de la filière, la production d’œufs en réalisant 24%.



Objectifs
Les objectifs globaux escomptés du Plan Agricole Régional portent sur l'augmentation des niveaux de production des différentes filières sus citées, l'amélioration de la qualité et des conditions de commercialisation de la production, l'amélioration des niveaux de valorisation de l'eau d'irrigation, la création de l'emploi et l'amélioration des revenus de la population rurale.

Pour réaliser ces objectifs au terme du Plan Agricole Régional, 97 projets sont identifiés et évalués dont 58 projets "type Pilier I" et 39 projets potentiels "type pilier II".

A ces projets s'ajoute 16 projets et actions transverses.


1. Pilier I -

Objectifs de productions végétales en 1000 Tonnes :

Filières

Référence

2010

Part National %

2013

2020

Céréales

329

425

6%

463

579

Mar Primeurs

40

40.4

3%

48

57

Mar Saison

187

205

4%

253

297

Oléiculture

21

37

2%

40

110

Agrumes

10

14

1%

19

30

Arboriculture

105

135

4%

120

150

Production animale :

Filières

Référence

2010

2013

2020

Viande rouge bovine (T)

8.900

9.608

11.779

17.937

Viande rouge Ovin Caprin (T)

4.700

5604

6.342

9.323

Avicole (T)

33.000

41.000

45.517

55.262

Lait (mio de L)

69

105

150

210

 

  • L'augmentation à terme de la production des céréales de 147 % au niveau des zones à haut potentiel de production;
  • L'intensification de la production du maraîchage et organisation de la commercialisation avec une augmentation de 250% ;
  • Le développement de la production des raisins de table sur 2800 Ha;
  • L'intensification de la production des légumineuses alimentaires en rotation avec les céréales d'automne sur une superficie de 6000 Ha.
Les niveaux de production escomptés restent appréciables par rapport aux ambitions de la Région malgré le caractère structurel de la sécheresse et la régression continue des ressources en eau de surface et souterraine

2 Pilier II

  • Reconversion de la superficie des céréales (41 000 Ha) dans les zones a faibles productions ( UTA A et B ) à travers l'extension de l'arboriculture fruitieres notamment , l'olivier, le caroubier et l'arganier;
  • Intensification et valorisation de la production des produits de térroir notamment les plantes aromatiques et medicinales à Oulemas- Zaer.
  • Intensification de la production des viandes rouges dans les plateaux d'Oulmès et Rommani pour augmenter à terme la production actuelle de 250 % ;
  • Diversification des productions pour améliorer les revenus de la population rurale et ce à travers le développement de l'apiculture et de l'élevage du poulet beldi au profit de la femme rurale;
  • La production du miel sera multipliée par 2 à terme au niveau de la région.
Source : ADA
Dernière mise à jour 16 juin 2014



 
Réalisé par : Marit