ROYAUME DU MAROC
MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR

Wilaya de la Région de Rabat - Salé - Kénitra

Kenitra : L’Université Ibn Tofaïl consacre 20 MDH à l’accompagnement de PSA

Après la signature, en janvier dernier, d’une convention avec le Groupe PSA Maroc visant l’accompagnement des jeunes lauréats de l’ENSA-Kénitra, l’Université Ibn Tofaïl confirme sa volonté de développer son partenariat avec le groupe français.

L’arrivée du constructeur européen PSA à la ville de Kénitra va-t-il y doper les investissements publics ? En tout cas, mis à part la mise en veilleuse prolongée du mégaprojet du port Kenitra Atlantic dont le lancement a été repoussé aux calendes grecques alors que les études y afférentes sont prêtes depuis 2016 au moins, plusieurs départements ministériels ont été priés d’activer la réalisation des projets d’infrastructure déjà programmés pour la capitale du Gharb. Cela est particulièrement le cas des ministères dont l’activité ou les projets en question peuvent de loin ou de près stimuler la consolidation de l’écosystème industriel mis en place dans le sillage de l’implantation du deuxième constructeur français à la zone franche Atlantic Free Zone et qui compte, d’ores et déjà, quelque 62 équipementiers dont plusieurs de taille mondiale.

 Aussi l’Université Ibn Tofaïl de Kénitra vient-elle de lancer les appels d’offres pour plusieurs projets totalisant plus de 20 millions de dirhams et portant aussi bien sur la construction de nouvelles salles de cours ou de halles techniques (pour le compte de la Faculté des Sciences, l’École Nationale des Sciences Appliqués – ENSA – et l’École Supérieure de Technologie) que sur des extensions des bâtiments administratifs et à l’usage des enseignants (chez la Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales et l’École Nationale de Commerce et de Gestion).

Tous ces projets devront voir le jour en début 2021, soit deux ans avant l’entrée en service de la deuxième tranche de l’usine PSA qui devra en hisser la capacité de production à 200.000 véhicules par an (contre la moitié actuellement).

Rappelons que l’Université Ibn Tofaïl de Kénitra a signé, en janvier dernier, un partenariat avec le Groupe PSA Maroc dans le cadre d’un programme d’accompagnement des jeunes lauréats de l’ENSA-Kénitra dans leurs parcours d’insertion professionnelle dans les métiers de l’industrie automobile et ce, à travers l’enrichissement des cursus académiques par un apprentissage technologique suffisamment large dans les dominantes de la formation automobile, une formation aux méthodes de l’ingénieur incluant la gestion de projet, ainsi que la maîtrise des systèmes complexes et l’informatique.

 

https://www.challenge.ma