ROYAUME DU MAROC
MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR

Wilaya de la Région de Rabat - Salé - Kénitra

Programme intégré de financement des entreprises

Tout savoir sur le programme intégré de financement des entreprises

Lancé à l’initiative du Roi Mohammed VI, ce programme a connu l’adhésion de toutes les banques commerciales dont la nouvelle offre sera greffée sur celle conçue par la Caisse centrale de garantie.

Il s’appuie sur le Fonds de soutien à l’entrepreneuriat créé dans le cadre de la loi de finances 2020 et doté initialement de 6 milliards de DH sur 3 ans (3 MMDH apportés par les banques et autant par l’Etat), avant que le Fonds Hassan II ne soit mis à contribution avec 2 milliards de DH supplémentaires, en faveur du monde rural.

Au total, 8 milliards de DH serviront donc à garantir les crédits qui seront octroyés par les banques et dans une moindre mesure à co-financer les bénéficiaires du programme. L’effet de levier est de 6 à 7, ce qui veut dire que les crédits à octroyer peuvent atteindre 56 milliards de DH, soit 14% de l'encours de crédits actuel des entreprises. La population cible s’élève à près d’un million de personnes.

Selon les banques participantes, les nouvelles offres seront disponibles dans les réseaux d’agences à partir de ce mardi 4 février. Mais le déploiement sera progressif. De même, le processus d’accueil, de traitement et de déblocage sera rodé au fur et à mesure de la mise en œuvre.

En tous les cas, les banques promettent une réponse au bout de 3 semaines maximum, à compter de la date du dépôt d’un dossier de demande complet. Et pour plus de célérité, l’octroi de la garantie de la CCG a été délégué aux banques.

Aucune garantie personnelle ne sera exigée des emprunteurs, en dehors des garanties liées au projet à financer (matériel, foncier…). Lire la suite sur le site de Médias 24